sources d'inspiration et de réflexion cainite :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

sources d'inspiration et de réflexion cainite :)

Message  Le Grelot le Mar 18 Mai - 12:22

inspirations diverses, formules pompeuses à pomper, et autres histoires intriguantes trouvées sur le net lors de mes longues soirées d'investigation en solitaire Smile

L'Histoire d'Ennoïa
Pour les historiens de la Camarilla, notre Père à tous se nomme Caïn, premier fils de l'humanité à avoir ouvert son cœur au mal. La légende la plus commune sur notre origine à nous, Gangrel, plonge elle aussi ses racines dans le jardin d'Eden...
Lilith, la Mère oubliée...
Pour le commun des chrétiens, la race humaine trouve son origine avec Adam et Eve. Adam, créé par Dieu à son image, et Eve, créée à partir d'une parcelle de son corps pour accompagner le mâle. Cette version est une version appauvrie de la Bible originale telle que la conserve certaines traditions judaïques et la Kabbale. En effet, lors de la création par Dieu de l'Humanité, il n'a pas créé un seul mais deux êtres, à savoir Adam le mâle, et Lilith la femelle.
Lilith était pareille à Adam, porteuse des mêmes pouvoirs et des mêmes espoirs. Elle avait en plus la grâce de la femme et la faculté extraordinaire de porter la vie en son sein. Adam, fier de sa force et de son don de chasseur, en vint à jalouser les dons de Lilith, et voulut la soumettre à sa volonté pour posséder ses pouvoirs en la possédant elle. Lilith ne se pliant pas aux ordres d'Adam, celui-ci s'en plaignit au Père, accusant Lilith de vouloir semer la discorde en Eden. Lilith fut alors chassée de l'Eden, et Eve arriva.
Lilith fut bannie dans les terres de Nod (" hors de l'Eden "), mais enceinte ! Quatre enfants naquirent avec pour témoins des animaux qu'elle avait convoqués pour sa protection : un ours, un loup, un tigre, un serpent et un autre animal seulement décrit comme " une Bête ". Lilith ne voulant pas élever les enfants de l'Homme, chacun des animaux prit un enfant et l'emmena pour l'élever de son mieux.
Le temps des loups...
Une des enfants de Lilith fut nommée Ennoïa. À sa naissance, elle avait dans ses yeux la sauvagerie d'une jeune bête, ainsi qu'une immense curiosité de tout. Elle plut à la louve convoquée par Lilith, et fut emportée par la meute. Ils prirent soin d'elle comme de l'une des leurs. Elle grandit avec la meute, apprit à chasser, à se défendre, et à tuer.
Quand elle eut grandi, elle prit un compagnon dans la meute, un large loup noir nommé Vhald. Elle lui donna plusieurs enfants, dotés en beauté et en sagesse par l'héritage de leur mère, et dignes de leur meute par la force et le courage de leur père. Certains étaient comme elle, humains, d'autres étaient comme leur père et couraient comme les loups. Chacune des formes avait en elle quelque chose de l'autre et c'est de là que descendent les Lupins, nos frères ennemis.
Ennoia vécut longtemps auprès de Vhald et de ses fils. Elle leur apprit l'amour et le respect de la terre, qu'elle-même avait appris de sa mère Lilith. Elle leur enseigna à utiliser la magie qu'ils avaient héritée.
Le temps des hommes...
Bien plus tard, après le retour de Vhald à la terre mère, Ennoia, voyant croître et prospérer la race des fils de Seth, ses cousins, devint insatisfaite de sa vie, et quitta la meute pour voyager à travers le monde.
Immortelle comme sa mère, elle erra seule plusieurs années, et arriva enfin à une cite édifiée par les mortels. La cité l'attira par sa richesse et sa magnificence et Ennoia, elle, stupéfia les gardiens de la ville par sa beauté et son aura. Ainsi fut-elle bien reçue à Enoch. Elle y resta plusieurs années jusqu'à ce que, lors d'une série d'événements similaires à ce qui arriva à Troie, elle devienne une source de discorde dans la cité.
Nous ne savons que peu de choses sur ce qui se passa précisément car les premiers Gangrel n'eurent ni le désir ni la stupidité de réveiller chez leur mère de si mauvais souvenirs. Finalement elle partit, laissant les enfants qu'elle avait eus de la lignée de Seth à la garde de leur pères. Ce sont, selon la légende, de ces enfants d'Ennoia que sont issus les Gitans. Je ne saurais affirmer la véracité de cette partie de la légende, mais franchement, je l'aime trop pour la mettre en doute...
Le don obscur...
À nouveau Ennoia vagabonda seule à travers le monde, ne trouvant jamais un endroit où s'installer. Partout où elle était acceptée, elle finissait par être rejetée après que sa présence eut amené la discorde. Les hommes sentant tôt ou tard à quel point elle était différente et quel prix avait son innocence, elle devenait l'enjeu de trop de joutes ou manipulations.
Finalement, longtemps après que sa descendance se soit fondue avec celle d'Eve, elle rencontra un des enfants de Caïn qui la convainquit de retourner à Enoch. Leurs rapports exacts restent une source de discussion sans fin, particulièrement entre les Gangrel et les Ravnos, mais toujours est-il qu'elle finit par périr sous ses crocs pour revenir à la nuit avec le Don Obscur de Caïn.
D'Ennoia et de son sang descendent ceux qui s'appellent eux-mêmes Gangrel. De la mère, les premiers Gangrel apprirent le langage des animaux, et comment changer de peau pour leur ressembler. D'elle, ils gagnèrent l'errance et la clef des routes du monde. Enfin, comme aux Lupins, elle nous enseigna à user de la magie de notre sang, hérité d'elle d'un part et de Caïn pour l'autre.
retour

La Légende de Maeve
Jadis, avant que le soleil brille dans le ciel, que la vie et la mort ne s'imposent à nos âmes, avant que les hommes ne règnent sur Terre, eut lieu la création du clan Gangrel.
Leurs ancêtres étaient les enfants de Maeve, la lune. Ils étaient les loups, imprégnés de toute la férocité de Maeve et de sa grâce, et Maeve conduisait ses enfants dans leur chasse au travers de la nuit éternelle, augmentant ses effectifs avec les enfants de ses plus forts mâles. Elle aimait ses enfants, et était si aimée de ses loups qu'un groupe d'eux vint à elle et demanda à être faits à son image.
Pour un temps, les premiers humains ne firent qu'un avec la meute aux côtés de laquelle ils couraient. Pour certains, pourtant, le changement avait amené une fierté néfaste avec lui. Bress regarda Maeve, qui lui apparut, et lui demanda ce qui lui donnait le droit de diriger la meute alors que lui devait toujours suivre. Sa fierté atteint les autres membres de la meute humaine, et ensembles ils se dressèrent contre la Lune. Ils la séparèrent des autres lors d'une chasse et l'attaquèrent, la mordant et la griffant jusqu'à ce que le sang coule d'une grande blessure à son flanc.
Maeve, affaiblie et écoeurée, se retrancha jusqu'aux cieux, abandonnant ses enfants. Sans elle, le monde changea pour la meute, les ténèbres totales recouvrirent la Terre, et, pour la première fois, la mort vint pour les loups comme pour les humains. Leur vie et leur monde étaient froids et vides, et ils pleurèrent pour leur mère qui brillait de façon de plus en plus pâle dans le ciel. Le cœur de Maeve s'alourdit, écoutant les pleurs sans fin de ses enfants.
Proche de sa fin, elle appela à l'aide, et Bel, le dieu brillant du Soleil, lui répondit. Bel vit la belle Maeve, et l'aima aussitôt. Il savait qu'il ne pouvait pas soigner la blessure à son flanc, laquelle s'élargissait pour chaque jour passé, mais il pouvait lui offrir la renaissance à la fin de sa pénible épreuve, et la force de rendre une dernière fois visite à ses enfants. "Vos corps vont mourir, mais Bel va protéger toutes vos âmes leur permettant de renaître". Les enfants de Maeve choisirent alors leur forme finale: loup ou humain.
Ses plus féroces guerriers, ceux qui avaient capturé les traîtres, devinrent les Lupins, capables de devenir humain ou loup. Ainsi, ils ne pourraient jamais oublier l'histoire de la Lune et les temps où loups et humains couraient comme une seule meute.
Bress et ses camarades furent alors amenés devant Maeve. Elle pleura, alors qu'elle voyait les enfants qu'elle avait aimés et qui s'étaient tournés contre elle. "Même si vous nous avez tous trahis, je vous aime toujours. Je ne vous détruirai pas, mais on se rappellera toujours de votre traîtrise par le fait que vous devrez boire le sang que vous avez fait couler. Vos corps seront le souvenir de la mort que vous avez amené dans ce monde et vous ne connaîtrez jamais la rédemption de la renaissance. Vous pouvez trouver cela cruel mais ce n'est rien à côté de ce que vous fera Bel s'il vous surprend, car il vous cherche depuis les cieux, il vous détruira immédiatement et sans renaissance."
Bress et les siens furent alors reconduits, et Maeve salua ses enfants. Elle reprit sa place dans les cieux, et ce, chaque nuit depuis que ses enfants l'ont vue lentement mourir, afin d'être soignée à nouveau. Chaque nouvelle lune apporte la vie à Maeve, la Reine des Loups, et certains de ses enfants pleurent toujours pour elle.
retour

Maximes et Aphorismes
Vous trouverez ci-dessous une suite de citations de sources diverses, mais toutes en rapport avec l'esprit du Clan.
"S'il est vrai que notre réalité est singulièrement limitée,
Notre imagination ne conaissant que les frontières qu'on lui impose,
Chaque nouvelle nuit, nos rêves forgent la lumière du lendemain"
"Ne combats pas les monstres,
Ou tu deviendras monstre.
Et si tu regardes au fond de l'abîme,
L'abîme aussi regarde en toi."
Friedrich Wilhem Nietzsche.
"Je ne suis pas un homme,
Je suis la vie dans la mort, un monstre pour vous.
Je nage dans les courants de la nuit, observant,
Attendant le moment où votre coeur s'offrira à moi"
"Rien ne détermine qui nous deviendrons.
Tout autant que les choses que nous choisissons d'ignorer."
Sandor McNab
" Tu n'auras qu'une Parole
Car l'honneur est comme le sang de ton coeur,
E et qu'une fois perdu, on ne le regagne jamais. "
" Avant de parler, considère :
Premièrement ce que tu dis,
Deuxièmement pourquoi tu le dis,
Troisièmement à qui tu le dis,
Quatrièmement de qui tu le tiens,
Cinquièmement ce qui résultera de tes Paroles,
Sixièmement quel profit en découlera,
Septièmement qui écoutera ce que tu diras.
Met tes Paroles sur le bout de ton doigt
Et tourne-les de ces sept façons avant de les exprimer.
Aucun mal ne résultera alors jamais de tes Paroles. "
" Je veux mieux te connaître, me dit un jour un ami.
Dis-moi quel genre d'Homme tu es… "
" Tu dois le savoir mieux que moi, répondis-je, car tu entends derrière mon dos ce que les autres disent de moi, et qui n'est jamais encore parvenu à mes oreilles.
C'est ceux qui m'entourent qui peuvent le mieux me juger
Car nul ne peut savoir toutes les vérités en ce qui le concerne. "
" Trompe moi une fois, honte à toi,
Trompe moi deux fois, honte à moi "
" Je préfère me taire à jamais plutôt que de trahir sans cesse mes paroles "
" Même les morts se sentent moins seuls que celui qui ne peut parler aux vivants "
"Les meilleures choses arrivent au mauvais moment.
Le reste n'arrive jamais.
L'historien consciencieux remédiera à ce défaut."
Hérodote
" Tu accepteras le Jugement des Loups,
Car notre Clan est celui des Prédateurs,
Et seul le Puissant peut diriger la Meute. "
" Le perdant d'aujourd'hui sera peut-être le vainqueur de demain. "
" Tu partageras tes contes et tes nuits
Car ton expérience peut sauver un de tes frères,
Et que notre chant est une autre fierté du Clan. "
"La mythologie est une interprétation de formes
à travers laquelle la forme informe des formes inconnues."
Joseph Campbell
"Et je sus qu'il s'agissait seulement d'une des multiples agonies,
des multiples morts,
dans la boucle écarlate, sans fin, de mon existence.
Cela s'est déjà produit auparavant,
cela se produit à présent,
et cela se produira encore.
Encore."
Dan Simmons
" La survie de l'individu passe par la survie du groupe.
Et la survie du groupe passe par la survie de l'individu. "
"Mais d'abord, sur terre envoyé comme vampire,
Ton cadavre sera à ta tombe arraché;
Puis tu hanteras, effroyablement,
Le lieu de ta naissance.
Et là, tu boiras le sang de toute ta race."
Lord Byron
"Il n'est nul endroit ou nous ne pouvons détruire le Mal qui nous ronge.
Partout où tu te trouves, nous te détruirons.
Tes alliés, tes amis, tes connaissances...
Rien de ta présence ne restera."
"Je dévale la colline, faisant rouler des pierres sous mes pas. La gelée matinale laisse les rayons du soleil pâle danser sur quelques plaques d'herbe disséminées çà et là. Il faut que je leur échappe, je ne veux pas être comme elle... Ses meutes d'hommes et de loups assoiffés de sang sont sur mes traces. Derrière, le cor joue une musique sans joie. Il faut que je leur échappe, je ne veux pas être comme elle. Elle me veut sienne. Elle me sacrifierait à sa cause, c'est sûr. Il faut que je leur échappe, je ne veux pas être comme elle. Je sens le souffle rauque des loups sur mes pas.
Il faut que je... "
"La scène renvoie l'écho de la voix du public.
Les lois du théâtre sont données par le public.
Car nous vivons pour plaire,
Devons plaire pour vivre."
Samuel Clémens
"La beauté de ces sublimes créatures me submerge.
Si naïves, si sensuelles, si cruelles, si animales.
Mon amour pour elles n'égale que ma violence."
Claudius G.
"Entre deux mondes, la vie plane comme une étoile,
Entre nuit et matin, à la limite de l'horizon.
Comme nous savons peu ce que nous sommes !
Encore moins ce que nous pouvons être !"
Lord Byron
"Notre naissance n'est qu'un sommeil et un oubli:
L'Ame qui s'élève avec nous, l'Etoile de notre vie,
Vient d'ailleurs et de plus loin."
Wordsworth
"Le monde entier est une scène,
Et tous les hommes et femmes de de simples acteurs.
Ils ont leurs sorties et leurs entrées,
Et un homme, en son temps, joue plusieurs rôles."
Shakespeare

_________________
ravnos amical Smile
avatar
Le Grelot
Notre Président
Notre Président

Messages : 1702
Date d'inscription : 29/09/2009
Age : 36
Localisation : entre deux mondes

http://ogres-theodonis.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum