L'Or du Rhin (quand l'Histoire faisait la Légende)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Document de référence

Message  Invité le Mar 30 Nov - 6:03

Voici la version en ligne, directement traduite du latin de l'Histoire des Francs de Grégoire de Tours
http://remacle.org/bloodwolf/historiens/gregoire/index.htm
Si la plupart des historiens démarrent de cette chronique, celle-ci n'est pas, selon les critères du XXIe siècle un texte historique.
Ecrit par un évèque, il inscrit les évènements dont il n'est pas contemporain (les 4 premiers livres) dans un contexte biblique, un peu comme les moines irlandais rédacteurs du Lebor Gabála Érenn (Livre des Invasions)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lebor_Gab%C3%A1la_%C3%89renn
s'obstinent à relier les mythes 100% celtico-païens de Slaine et de la Tribu de Dana à des évènement bibliques comme le Déluge ou l'Exode.

Les faits contemporains de la campagne (vie de Sigebert et Brunhilde) commencent vers le milieu du Livre 4, à partir de la phrase "Chilpéric, après les funérailles de son père, s’empara des trésors (*)rassemblés à Braine [entre Soissons et Reims], et, s’adressant aux plus importants parmi les Francs, il les plia, par des présents, à reconnaître son pouvoir". Vous pouvez donc ignorer ce qui vient avant sauf si vous tennez vraiment à vous farcir un cours de catéchisme destiné aux petits princes mérovingiens.
(*) l'Or du Rhin de la campagne

Le texte est parsemé de sermons, mise en garde, destiné au comtemporains de St Grégoire. Une bonne inspiration pour les clercs de l'équipe. De même les allusions à l'oeuvre de Dieu ou du Diable ponctuent les évènements.
Exemple:
Les Huns s’efforçaient de rentrer de nouveau dans les Gaules. Sigebert marcha contre eux à la tête d’une armée et accompagné d’une grande multitude d’hommes vaillants ; mais, au moment du combat, les Huns, habiles dans l’art de la magie, firent paraître à leurs yeux divers fantômes et les vainquirent entièrement.
Donc si le MJ souhaite donner des pouvoirs au shamans huns ou avars comme la création de brouillard sinistre ou d'illusions fantomatiques dans ce brouillard il a la "bénédiction" du chroniqueur
Idem pour faire de Friedgund une émule de Morgane la Fée
Alors deux serviteurs de la reine Frédégonde, qu’elle avait ensorcelé, par des maléfices, s’approchèrent de lui sous quelque prétexte, armés de forts couteaux, vulgairement appelés scramasax, et dont la lame était empoisonnée, et le frappèrent chacun dans un des flancs.
A condition de rester dans le "raisonnable", par exemple en justifiant ses charmes par l'administration de drogues ou philtres d'amour et non en lançant un sort de charme de D&D sur un guerrier en pleine charge façon prêtre de Age of Empire I...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quand Tolkien s'y met..

Message  Kriegspiel le Ven 7 Jan - 2:18

Plutôt que d'acheter cette hérésie que sont "Les Chants de la Walkyrie" (où Wotan abuse de Brunhilde...), mieux vaut se tourner vers la traduction/recueil du maître

http://www.unificationfrance.com/spip.php?article9977
L'éditeur, Christian Bourgeois étant celui de l'intégrale du SdA (avec notes et illustrations "canoniques" d'Alan Lee), cela devrait être une traduction de qualité, même pour de la poésie
avatar
Kriegspiel

Messages : 243
Date d'inscription : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum