Rapport de bataille Pandemonium (FAKE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rapport de bataille Pandemonium (FAKE)

Message  Invité le Dim 4 Juil - 0:57

Cette escarmouche verra s'opposer:
Le Baphomet et ses diablesses

aux Succubes de Gomorrhe

lors d'une collecte de larves de damnés

Quelque part en Enfer


Déploiement
Un joueur désigné aléatoirement place les pions objectifs à 25 cm mini de chaque bord et séparés eutres-eux de 25 cm mini.
Le placement terminé, l'autre joueur choisit sur quel bord il déploit son maître et ses suppôts (sur une bance de 10cm). Son adversaire se déploit du côté opposé.


Règles speciales:
Les âmes des damnés sont apparues sous la forme d'amas visqueux et semi-informe appelé larves.
Il y a les larves isolées (socle 2,5 cm) et les amas (4cm). Les Suppots (et eux seulement) doivent s'en emparer et les ramener vers leur bord de table.
Pour s'emparer d'un objectif, il suffit simplement de terminer son déplacement à son contact.
Les larves isolées peuvent être transporté par un seul Suppot (movement divisé par 2), les amas doivent l'être par 2 (idem)
Les larves isolées sorties de la table par un bord de la bande de départ valent 1pt, les amas 1 à 3
Liez les à des jetons numérotés avant la partie et posez 1d6 sur la face caché des jetons) les valeurs seront dévoilés à la fin de la partie, ainsi même un joueur n'ayant aucune chance de se rattraper en nombre de larve à un moment de la partie pourra toujours espérer gagner aux points.

Le Maître peut consommer une larve unique et régénérer un suppôt à 10cm ou un amas et en régénérer la totalité. Toutefois cela ne rapporte par de point.
Le perdant est le joueur dont le Maître qui a le plus de point au décompte final
Dans cette partie les Maîtres ne peuvent s'affronter directement

Vous reconnaitrez
- Orcus de Ral Partha sous licence TSR/D&D
- un ancien daemon de Slaanesh GW
- la 2e version de ses daemonettes
- des Harpies Elfes Noirs GW
- des rabiots de zombies GW

Attention beaucoup de demon de JdR Wargame, sont des termes sous copyright.
Si vous vous voulez du "domaine publique" il faut chercher avec des mots clefs tel "mythologie babylonienne" ou des écrits historiques tel le "canon 7 concile de Braga 560 563" (je ne met pas de lien direct vers le texte original car ça irait vers un site religieux)


Dernière édition par Kriegspiel le Dim 4 Juil - 1:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tour 1 (FAKE)

Message  Invité le Dim 4 Juil - 1:09

Gommorhe
Conscient de la mobilité des diablesses, il rétablit l'équilibre en ouvrant un portail vers un des objectifs les plus proches de des forces adverses

Ses 2 premières succubes le franchissent et s'emparent de l'amas larvaire.

Une troisième entame alors son pouvoir de "dance séductrice"
(en terme de jeu, tant que la succube ne bouge pas, elle génère un zone dans laquelle toute figurine présente ou entrante reste bloquée sans pouvoir faire autre chose que CENSURE. Toutefois un Maître peut soit se dégager (réussite auto) soit tenter de l'épuiser en faisant un 6, en pareil cas la succube est éliminée.

Baphomet
Géné par la dance séductrice, il ne peut rattraper les succubes et l'amas larvaire
Tant pis, il envoie ses diablesse en collecter deux autres




Dernière édition par Kriegspiel le Dim 4 Juil - 2:52, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Tour 2 & suivants (FAKE)

Message  Invité le Dim 4 Juil - 1:59

Les succubes reprennent le portail dans l'autre sens, il se dissipe aussitôt (un portail n'autorise qu'un aller-retour), 1 seul est autorisé par partie et un Maître ne peut le prendre


Gommorhe réussit un critique sur son sort d'éclair

et Baphomet met le feu aux fesses de quelles succubes (comme si elles en avaient besoin)

Pour lancer un sort, il faut obtenir son symbole.
A la base un sort n'affecte qu'une cible, si 2 faces identiques apparaissent, le sort affecte une aire d'effet (petit gabarit), si c'est 3 faces, une plus grande. Le joueur doit cependant dire à l'avance la forme souhaitée pour celle-ci

La victoire a sans doute échappée de justesse à Gommorhe (qui au passage se sent frustré de ne pas avoir d'ailes) lorsque Baphomet protège la fuite de ses diablesse et de leur butin en faisant s'ouvrir le sol.

Et oui, si dans ce scénario les maîtres ne peuvent pas être DIRECTEMENT attaqués, rien n'empèchaient de les géner indirectement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DISCLAIMER & REMERCIEMENT

Message  Invité le Dim 4 Juil - 2:40

Et voila fini ce petit fake dont le but n'était pas de plagier le K (ni de heurter les convictions religieuses ou anti-religieuses des gothiques, satanistes, esotéristes, occultistes,... et autres citoyens de la République laïque qui sentiraient un parfum de discrimination dans ce qui ne fut qu'un exercice ludique et esthétique et en aucun cas religieux) mais simplement de montrer mon décor générique Hell-Dorado, Royaume du Chaos, grotte de la Moria, etc... et de ressortir ces bons vieux gabarits de 40K V2. J'espère qu'il ne m'en voudra pas. Il a même mon autorisation pour recycler mes photos pour illuster ses règles.
Par contre cela sera une autre histoire d'obtenir celles de GW & Ral Partha (d'ailleurs qui a la licence d'Orcus RP, TSR, WoC ?)
Je me demande comment ils font dans Ravage. Il avait bien un jour donné des cartes pour jouer des skavens dans Confrontation (les vermineux) donc fait un usage commerciel (vente du magazine) de photo de fig GW (mais pas de photo GW de fig, vu que c'était "leur" peinture)



Pour la fabrication de la table (sans volcan), j'ai suivi les excellents conseils de Sean Patten pour son décor de Mechwarrior

Son tutorial est très bien fait
http://ironhands.com/h2table1.htm

les volcans sont une création personnelle, sculptés à la main dans du polystyrène extrudé et finalement très simple à faire:
1 tracez quelques cercles se touchant sur une chute
2 découpez très grossièrement au couteau à steak autour (ne pas hésiter à "arracher" le polystyrène pour faire un effet de roche
3 à l'intérieur de chacun des premiers cercle tracer un cercle concentrique mais plus petit.
4 découper plus proprement ce cercle, évidez le, poncez l'intérieur
5 découper à l'horizontal les cratères de plus petit diamètre afin de les raboter
(en terme les cratères les plus larges doivent rester les plus hauts & les plus petits, les plus bas
5 bis EXCEPTION entre 2 gros cratère il restera parfois trop de matière. Le mieux reste d'y recreuser un mini cratère à taille intermédiaire
6 peignez en noir mat (texturé avec de l'enduit en poudre, de la colle) et brossage en gris sauf le fond
7 peigner le fond en rouge sang brillant (j'ai choisi cette couleur pour laisseur le doute entre le sang et la lave, ainsi je peux utiliser ces décors en SF ou fantasy mais je pense que du vert fluo entre acide et radioactivité donnerait pas mal, surtout avec des necrons)

SPECIAL:
si lors de la découpe vous cassez un bord de cratère, pas de panique, convertissez le en un coulée de lave par cet endroit (penser à la coulée de cire d'une bougie large et basse)

Les volcans ne sont pas fixés: je peux ainsi utilisé ce décor en 40K V3+ (place pour les véhicule sans eux) ou en escarmouche

Les dés de magie (en fait des armes pour adapter SW Starship Battle façon Commands & Colors de M44) sont peint à la main également. J'aime bien leur effet, ça choque moins sur la table que des d6 blanc à points rouge



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Pandemonium (FAKE)

Message  Le Kinderfresser le Dim 4 Juil - 9:09

En effet, merci pour ta contribution, et pour ta bien belle table.

Néanmoins, en effet, tout cela est plus adapté à Hell Dorado qu'à Pandémonium.

Comme tu le dis en conclusion, les Morts de Pandémonium sont plus des desséchés grisâtres que des zombies dégoulinants, et si un jour apparaissent des Diables et autres succubes, ce sera dans un supplément. Car en effet, les Diables et consorts sont les ennemis jurés des habitants de Pandémonium, et n'en font pas partie.
Aussi bien en ce qui concerne les figs que les décors, l'inspi serait davantage à chercher du côté de Cadwallon et Mordheim que d'Hell Dorado.

Mais en tous cas merci de ton intérêt, et beau boulot!

_________________
"Vaut mieux boire un coup avec les vieux du PMU qu'avec les jeunes de l'UMP"

"Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'Univers et il vous croira. Dites-lui que la peinture n'est pas sèche, et il aura besoin de toucher pour en être sûr".
avatar
Le Kinderfresser
Buffle
Buffle

Messages : 699
Date d'inscription : 30/09/2009
Localisation : Beffroi de Theodonis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Pandemonium (FAKE)

Message  Invité le Lun 5 Juil - 0:59

Le Kinderfresser a écrit:
Aussi bien en ce qui concerne les figs que les décors, l'inspi serait davantage à chercher du côté de Cadwallon et Mordheim que d'Hell Dorado.
Personnellement tu utilises quelles figs ? au vu des artworks, j'aurais plutôt pensé à celles de Brom/Dark-Age que les mercenaire à braguette de Mordheim

Pour le décors quand tu dis Cawallon tu veux parler de la surface (je voyais pas l'Enfer comme Rodemack Cité médiévale sauf à y être condamné à chercher une place de stationnement en été caniculaire dans une voiture sans clim) des égouts inondés (d'eau propre sur les tile Rackham !), des cavernes à stalagtites & mites (et fosse sans fond d'où personne ne vous entend crier), des cachots ou de la cité souterraine oubliée aux murs craquelé par les racines (dans le cas de "Hell" celles d'Ygdrassil)


As-tu de l'iconographie ?
Tu verrais l'enfer comme ça

ou plus "space" à la Laborinthus
http://myvyrrian.free.fr/Laborinthus.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Pandemonium (FAKE)

Message  Le Kinderfresser le Lun 5 Juil - 6:15

Eh bien en ce qui concerne les figs, pour l'instant c'est simple: je n'en utilise pas, puisque Pandémonium en est pour l'instant au stade du développement (oh que c'est pompeux).
Mais suivant les maisons, là, comme ça, tout de suite, des figs Dark Age pourraient coller, d'autres Hell Dorado aussi, des Mordheim et des Cadwallon aussi, voire des Confrontation.

En ce qui concerne le décor, déjà, Pandémonium n'est PAS en Enfer, cf le background. C'est une cité bâtie à quelques encâblures de là.
Et l'action du jeu se déroulera dans Edenne, une autre ville, qui ne se situe pas non plus au-delà de la frontière.
Et ces villes ressemblent en effet à Cadwallon ou à Mordheim.

_________________
"Vaut mieux boire un coup avec les vieux du PMU qu'avec les jeunes de l'UMP"

"Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'Univers et il vous croira. Dites-lui que la peinture n'est pas sèche, et il aura besoin de toucher pour en être sûr".
avatar
Le Kinderfresser
Buffle
Buffle

Messages : 699
Date d'inscription : 30/09/2009
Localisation : Beffroi de Theodonis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Pandemonium (FAKE)

Message  Invité le Lun 5 Juil - 7:41

je suppose plutôt en ruine comme Mordheim pour Edenne (j'ai des ruines d'Osgilliath) et intact comme Cadwallon pour Pandemonium
dans ce cas j'ai toute la série des Conflix
http://www.twenga.fr/dir-Jeux-Jouets,Jouets-de-collection,Figurine-de-jeu,Decor-pour-jeux-de-figurine-20770
que je prend pour les combats urbains de Johanquest mais je trouve cela un peu trop "joyeux" avec ses toits rouges

parodoxalement le ziterdes
http://www.ziterdes.de/ziterdes/de/produkte/listview.php?catID=64&subcatID=67
non repeint comme dans leur galerie, c'est a dire avec la "mousse" grise d'origine et les boiserie et toiture pré-peinte à bombe noire correspondrait mieux à l'ambiance grise(!), lugubre et sinistre façon "purgatoire" ou "Hades médiéval".

Je parle d'Hades car si je reprend ton background

"Noirs et rouges les Enfers, cris et flammes," les référence au Styx et à...l'Hades

Le monde de Pandemonium ressemble aux Enfers greco-romain (enfin à la sauce Manual of the Plane d'AD&D)

Au début tes 11 Seigneurs sont dans le Tartare (tortures tel celles de Sysiphe & Tantale) avec les démons judeo-chrétiens en plus. Par la suite à defaut des Champs Elysés (mais si la noblesse se croit en Olympe) ils vont dans l'Hades version royaume des ombres sans les souffrances physique du Tartare mais tristesse et mélancolie comparé à l'Elysé (avec Garden Party).

Ca me rapelle le cas d'Achille qui, contrairement à Hercule ne parvient pas à s'imposer en demi-dieu mais qu'Ulysse retrouve avec un statut royal en Enfer.
http://www.mediterranees.net/mythes/ulysse/odyssee/chant11.html#Achille

Mais toi, Akhilleus, aucun des anciens hommes n'a été, ni aucun des hommes futurs ne sera plus heureux que toi. Vivant, nous, Akhaiens, nous t'honorions comme un Dieu, et, maintenant, tu commandes à tous les morts. Tel que te voilà, et bien que mort, ne te plains pas, Akhilleus.

Je parlai ainsi, et il me répondit :

- Ne me parle point de la mort, illustre Odysseus ! J'aimerais mieux être un laboureur, et servir, pour un salaire, un homme pauvre et pouvant à peine se nourrir, que de commander à tous les morts qui ne sont plus


D'ailleurs sur le même site on trouve aussi ce qui semble être une tentative de damnés d'échapper à leur condition, mais ils échouent
http://www.mediterranees.net/mythes/lucien/histoire2.html#Achille
Les jeux étaient à peine finis, lorsqu'on annonça que les scélérats, châtiés dans le séjour des impies, avaient brisé leurs chaînes, renversé leur garde, et menaçaient d'envahir l'île des Bienheureux. A leur tête marchaient, dit-on, Phalaris d'Agrigente, l'Egyptien Busiris, Diomède de Thrace, Sciron et Pityocampte. A cette nouvelle, Rhadamanthe fait ranger les héros sur le rivage : ils sont commandés par Achille, Thésée et le fils de Télamon, Ajax, guéri de sa folie. On en vient aux mains, la lutte s'engage, et les héros sont vainqueurs, grâce surtout à la belle conduite d'Achille. Socrate se comporta brillamment à l'aile gauche et fit des exploits supérieurs à ceux de son vivant devant Délium. Loin de prendre la fuite, à l'approche de l'ennemi, il ne changea pas même de visage. Aussi lui donna-t-on ensuite, pour prix spécial de sa valeur, un grand et magnifique jardin, dans un faubourg de la ville. Il y réunit ses amis pour y converser avec eux, et donna à cet endroit le nom de Nécracadémie. Cependant les vaincus sont faits prisonniers et renvoyés chargés de fers, afin de subir une punition plus terrible encore.

Je n'ai eu le courage d'y chercher des descriptions, même traduit par Leconte de Lisle, le texte homérique est d'un style si archaïque...

Peut-être la vision de Virgile dans l'Enéïde est-elle plus digeste
http://mythologica.fr/grec/enfers.htm

En tapant à fond dans des sources "domaine publique" au moins on ne te soupçonnera pas de faire du Wraith
http://en.wikipedia.org/wiki/Wraith:_The_Oblivion


PS
J'espère que la citation des textes d'Homère, n'est plus considéré par la modération comme une citation religieuse depuis la fin du règne de Julien l'Apostat et le dernier culte païen gréco-romain "officiel" de Sol Invictus en 363.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rapport de bataille Pandemonium (FAKE)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum