PANDEMONIUM (le jeu du K, WIP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

PANDEMONIUM (le jeu du K, WIP)

Message  Le Kinderfresser le Lun 14 Juin - 7:16

J'en avais parlé au Président et au Véritable, et maintenant je vais soumettre mon projet de jeu de figs zombiesques à l'avis des Ogres.
Pour le background, pas compliqué: j'ai récupéré ce que j'avais écrit voici quelques années pour un (de mes nombreux^^) projets de jdr. Je ressors ce background car il colle bien, et j'aime bien cet univers.

Je publierais les règles provisoires lorsqu'elles seront rédigées, en vue d'un test ogresque.
Le jeu sera simple, très simple en ce qui concerne les règles, et se jouera avec un nombre réduit de figouzes (une dizaine maxi) sur une table à cases. Une partie n'est pas censée durer plus d'une heure.
Le principe de base est simple: des figs globalement pourries (ce sont des macchabs, après tout) que le joueur pourra booster en répartissant des points. Pour la résolution des actions, on utilisera les Atouts d'un jeu de Tarot. Comme on le voit, aucune place au hasard.
Le seul hasard sera lors du tirage des cartes bonus, sur le principe de celles de Blood Bowl.

En attendant, voici déjà un peu de background...

_________________
"Vaut mieux boire un coup avec les vieux du PMU qu'avec les jeunes de l'UMP"

"Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'Univers et il vous croira. Dites-lui que la peinture n'est pas sèche, et il aura besoin de toucher pour en être sûr".
avatar
Le Kinderfresser
Buffle
Buffle

Messages : 699
Date d'inscription : 30/09/2009
Localisation : Beffroi de Theodonis

Revenir en haut Aller en bas

La Geste de l'Athanor, origine de la Cité de Pandémonium

Message  Le Kinderfresser le Lun 14 Juin - 7:17

Noirs et rouges les Enfers, cris et flammes,
Corps gris et pourris qui hurlent.
Grande est leur douleur, leurs remords et leur honte,
Ils ne connaissent pas de paix.

Les diables s’amusent et piquent, tranchent, crochent et découpent,
Les Hauts Diables sont leurs chefs.
Pas d’espoir ici, le Styx charrie les âmes
Des damnés qui s’écoulent sans fin dans le cloaque.

Mais s’élève une voix, on ne sait qui parla en premier,
Qui dit que c’est assez.
Aveugles et lourds, les damnés sans relief et vides ne bougent pas.
Seuls se lèvent onze d’entre eux, et leur visage et fier et féroce.

« C’est assez désormais, mon âme ne pourrira plus ici.
Je jure que je vais maintenant quitter ces lieux.
Aucun diable ne pourra m’arrêter, car grande est ma fureur.
Alors, je m’en vais. »

Les onze crient ainsi, s’arrachent aux champs de désespérance,
Ils se regardent et se reconnaissent.
Aucun diable ne pourra les arrêter, car grande est leur puissance.
Alors ils s’en vont.

Il y a là Bethils à la grande voix et aux belles manières,
Pharedron, fort et courageux, à l’épée lourde.
Il y a là Kalimkinal, estropié par les diables et rongé de rancœur,
Lilian, qui est si beau qu’il n’aime personne.
Il y a là Glaïelle qui rêve et se tait, flottant plus qu’elle ne marche,
Rionn le rusé que personne ne peut voir s’il ne le désire.
Il y a là Phydène le miséricordieux, qui aime les autres plus que lui-même,
Thiéron qui écoute et comprend.
Il y a là Drimacus le fier, beau comme une femme et fort comme un homme,
Shinara la folle, qui rit, pleure et crache sa haine.

Tous quittent le tourbillon, et ils vont chercher leurs corps
Puis font demi-tour loin des Enfers.
Mais les Hauts Diables rient, crachent, se moquent et menacent.
« Jamais vous ne passerez le Styx, et nous allons dévorer vos âmes. »

Arrivés au Styx, ils se demandent comment le franchir,
Tandis que les Légions des Diables arrivent pour la curée.
Pharedron dit : « Allez, ne craignez pas ces démons »
Et il se rue sur les Légions.

De corps gris entremêlés est le Styx, cadavres damnés et fous
Qui crient aux Dix : « Jamais ne passerez.
Nous attraperons vos pieds, vos jambes,
Nous vous emmènerons au fond. »
Alors Bethils parle aux damnés du Styx,
De sa belle voix les commande, et ils le laissent passer.
Kalimkinal se fabrique des échasses pour remplacer ses jambes manquantes
Et marche sur les morts. Il passe.

Lilian sourit aux damnés et leur susurre des mots mielleux,
Eblouis, ils le laissent marcher sur eux.
Glaïelle n’a cure de ces damnés,
Elle flotte par-dessus eux et leurs griffes n’attrapent rien.

Rionn pendant ce temps était passé caché derrière Lilian
Et se moquait des damnés.
Phydène montre à ces pantins que bien est de le laisser franchir.
De remords le Styx pleure et acquiesce.

Thiéron dit : « Dites-moi vos peines et vos douleurs »
Il écoute, puis passe.
Drimacus change de forme, se cache parmi les damnés
Et ressort de l’autre côté.

Shinara hurle, crache, siffle, puis rit et chante,
Les damnés sont perplexes, et elle se jette sur eux.
Elle les met en pièces, mais trop nombreux sont-ils.
Alors revient Pharedron couvert de sang.

Il taille un grand carnage dans le Styx, et ensembles ils passent.
Joyeux sont les Onze, tous applaudissent et se vantent.
Ils remercient Pharedron qui a tué un Haut Diable.
Et ils s’en vont vers la lumière.

_________________
"Vaut mieux boire un coup avec les vieux du PMU qu'avec les jeunes de l'UMP"

"Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'Univers et il vous croira. Dites-lui que la peinture n'est pas sèche, et il aura besoin de toucher pour en être sûr".
avatar
Le Kinderfresser
Buffle
Buffle

Messages : 699
Date d'inscription : 30/09/2009
Localisation : Beffroi de Theodonis

Revenir en haut Aller en bas

La Société Pandémonienne

Message  Le Kinderfresser le Lun 14 Juin - 7:20

LES CASTES: résumé

Il existe différents types d’êtres plus ou moins conscients à Pandémonium.

Les seuls êtres véritablement vivants sont les Seigneurs. Issus des dix maisons suzeraines, ils sont le produit d’un accouplement entre un mâle et une femelle de la même espèce...
Les Francs Morts sont des êtres qui ont réussi à s’extraire du Styx avant de tomber en Hadès, et qui ont été recueillis par la Maison Phydène ou ont été affranchis.
Les Sauvés, sont des êtres qui ont réussi à s’extraire du Styx avant de tomber en Hadès, mais que la Maison Phydène n’a pas réussi à récupérer.
Les Pantins ont un niveau de conscience très variable, déterminé par le maître qui a extrait la créature du Styx. Leur intelligence est approximativement celle d’un jeune chiot.
Enfin, les Constructs sont le produit de l’assemblage de différents corps à l’intérieur duquel une âme a été insufflée. Ils sont généralement créés par des maîtres de la Maison Kalimkinal pour remplir une tâche bien spécifique, et sont vendus aux FM.

LA SOCIETE PANDEMONIENNE

La société Pandémonienne est régie par des lois très strictes et inégalitaires, du moins en théorie. Dans les faits, les Francheterres sont par exemple un endroit où le pouvoir des Maisons Fondatrices est faible, voire nul.

Egalement appelées Cercles, les Castes sont le cœur du système social de Pandémonium.

Au sommet de la société se trouvent les Seigneurs, descendants des Dix Fondateurs de la cité. Ils contrôlent et gouvernent la vie de Pandémonium. Les Seigneurs ne paient pas d’impôts et sont exemptés de toutes les obligations pénibles. Eux seuls ont le droit de pratiquer la Pavane et les Arts Secrets. Enfin, ils ont droit de vie ou de mort sur les Pantins et les Sauvés, mais en théorie uniquement sur ceux qui appartiennent à leur maison, et droit de haute et basse justice sur les Francs Morts et Constructs. (0,2%)

Les Constructs étaient initialement des Pantins améliorés ; à ce titre, ils n’avaient aucun droit. Mais depuis la Guerre de Foreur, qui fut gagnée par les Constructs, l’Athanor fut bien obligé de leur accorder la liberté. Ils jouissent ainsi des mêmes droits que les Francs Morts, même s’ils n’ont pas accès à certains quartiers de la ville. (5%)

Les Francs Morts sont l’élite de la classe inférieure. Damnés étant parvenus à s’extraire du Styx et ayant eu la chance d’être recueillis par la Maison Phydène, ils ont le libre droit de circulation, de commerce, de mariage, etc. Ils peuvent racheter des Pantins et des Sauvés. Certains FM particulièrement brillants occupent même des postes à responsabilité. (45%)

Les Sauvés, eux, n’ont pas eu la chance de profiter du Traité des Soixante Chandelles, qui stipule que tout nouveau mort recueilli par la Maison Phydène bénéficiera du statut de FM. Ce sont tout bonnement des esclaves, plus ou moins bien traités. Leur seul espoir réside dans l’affranchissement pour services rendus. (30 %)

Les Pantins n’ont aucun statut social. Ce ne sont guère plus que des outils. (20 %)

LES AUTORITES

L’autorité suprême de Pandémonium est l’Athanor, le conseil qui rassemble les Patriarches et Matriarches des Maisons Nobles. C’est lui qui décide de tout dans la cité.

Le Pandémonium, qui a donné son nom à la cité, est un conseil extraordinaire réuni à l’initiative de l’Athanor ou de l’ensemble des Guildes. Il rassemble les Maîtres de Guilde et l’Athanor. Il est à noter que ce conseil ne possède qu’un pouvoir délibératif.

L’Olympe est la réunion des Archontes des différentes Maisons Nobles.

Les Guildes rassemblent tous les FM d’un même corps de métier.

L’Armée est placée sous l’autorité directe de la Maison Pharedron. Elle occupe une place importante, en raison de la menace constante d’une offensive de l’Hadès.

Les Becs de Corbeaux sont la police politique de Pandémonium, et doit comporter un même nombre de membres pour chaque Maison.

Les Epouvantails sont le bras armé de l’Olympe.

Le Guet représente les forces de l’ordre de la cité. Il est constitué de la même manière que le Nid de Corbeaux.

_________________
"Vaut mieux boire un coup avec les vieux du PMU qu'avec les jeunes de l'UMP"

"Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'Univers et il vous croira. Dites-lui que la peinture n'est pas sèche, et il aura besoin de toucher pour en être sûr".
avatar
Le Kinderfresser
Buffle
Buffle

Messages : 699
Date d'inscription : 30/09/2009
Localisation : Beffroi de Theodonis

Revenir en haut Aller en bas

Quelques Images

Message  Le Kinderfresser le Lun 14 Juin - 7:34

Maison Bethils





Maison Pharedron





Maison Kalimkinal








Maison Glaïelle



Maison Rionn



Maison Phydène




Maison Thiéron




Maison Drimacus




Maison Shinara




_________________
"Vaut mieux boire un coup avec les vieux du PMU qu'avec les jeunes de l'UMP"

"Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'Univers et il vous croira. Dites-lui que la peinture n'est pas sèche, et il aura besoin de toucher pour en être sûr".
avatar
Le Kinderfresser
Buffle
Buffle

Messages : 699
Date d'inscription : 30/09/2009
Localisation : Beffroi de Theodonis

Revenir en haut Aller en bas

J'ai trouvé mon armée !

Message  Invité le Lun 14 Juin - 21:00



J'ai les morts-vivants d'Achéron de Confrontation, il ne me reste plus qu'à décolorer une furie elfe

Bonne nouvelle pour la maison Shinara
Le Grafter de Brom existe en figurine crée pour le jeu post-apo Dark Age

http://www.dark-age.com/showimage.php?id=1

J'ai un décor style caverne infernale (ambiance Moria avec mini volcan remplis de lave couleur sang) que j'avais fait pour Hell-Dorado.


Dernière édition par Kriegspiel le Dim 4 Juil - 5:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

conseil de créateur à créateur

Message  Invité le Lun 14 Juin - 23:16

ICONOGRAPHIE

Le gros écueil pour un créateur de jeu "card driven" c'est que les illustrations des cartes assurent 50% de l'ambiance qui fait plus de la moitié de l'intérêt du jeu.

Hors sauf si tu as un illustrateur illuminé enchaîné dans ta cave, tu va être réduit à glaner tes images sur le Net, ce qui pose
1) le problème de droit d'auteur
2) l'homogénéité du style graphique (ce qui m'a fait préféré Spellfire à la 1ere édition de Magic)
Contrairement à Brom, Bosch est du domaine public
http://www.google.fr/images?hl=fr&q=bosch%20hieronymus&um=1&ie=UTF-8&source=og&sa=N&tab=wi
des détails de ses oeuvres devrait faire une bonne iconographie

Plus puissant mais pouvant être mal pris des photos de "charniers historiques"
de Verdun à Auschwitz


En figurine à la sauce "fantasy", cela donnerait le diorama "Fucking Hell" l’œuvre de Jake et Dinos Chapman, une réflexion autour de l’Holocauste présentée par François Pinault (oui le fameux milliardaire) à La Dogana (La Douane), célèbre gallerie de Venise.


DES & MARQUEURS

Plus facile à faire soi-même les accessoires de jeux dés, marqueurs, etc.
Même s'ils sont facultatifs, les aides de jeux en plexiglas (gabarits de tir, marqueurs) de 40K donne un petit côté réalité augmentée façon HUD (head up display) à la table de jeu que gacherait des bagaris de papier photocopiés N&B et des boutons pris dans la boite à couture de grand-mère.
De même Mémoire 44 serait plus lourd si on disait de faire un 4+ pour buter l'infanterie, 5+ pour un char que la retraite est sur 1 etc.. que d'avoir les dés avec les petites images de char & soldats

Comme le principe du jeu semble être l'incarnation de démons qui génèrent des points d'actions qui permettent d'activer et booster des damnés de base, de jetons ou des dés marqué de symboles idoines sur fond noir mettraient dans l'ambiance
- pentacle rouge pour les points d'action ou pouvoir
- crânes blanc pour les "PV"
- flammes infernales pour les dégats
- visage hurlant genre "scream" pour la peur

à titre indicatif j'avais fait cela pour adapter M44 à des fig de vaisseaux Star Wars

le laser(x2) pour les petits vaisseau
la torpille à proton pour les gros
le court-circuit pour la neutralisation pendant un tour
le bouclier énergétique pour l'échec du tir
la vrille pour l'esquive (fuite ou retraite)
ces marqueurs & dés sur le plateau noir étoilé avait du style
les joueurs du XXIe siècle habitués aux mmrpg et leurs effets pyrotechniques s'y retrouveront


GAMEPLAY

Le "jeu d'escarmouche à 10 figs" est très difficile à équilibré.
Si les unité sont trop fragiles on a vite le syndrôme "si je bouge, tu vas tirer dessus ?" et à l'opposé si elles sont trop robuste (ou sacrifiables à volonté car régénérables ou réinvocables), cela finit vite dans une mélée centrale qui donne lieu à des partie trop courte avec des règles fluides ou qui s'éternise artificiellement avec une dernière 1/2 heure qui se passe plus en calcul d'apothicaire et consultation de FAQ que de manipulation de fig.

Les figs fragiles peuvent retouver du courage avec un décor toufu et protecteur (rappeler vous la 2e édition de Warhammer 40.000 ou de Mordheim avec ses dizaines de ruines en carton)
Hélas cela demande un travail personnel au néophite.
La grosse mélée des figs résistantes peut-être évitée en dispersant les objectifs:
Mageknight, par exemple fixe en scénario standard le contrôle de 2 objectifs sur 3, ce qui oblige le joueur à séparer au moins en 2 ses forces.
M44 avec son découpage en 3 zones pour les ordres oblige le joueur à séparer ses forces en 3 pour éviter que son adversaire ait une liberté totale sur une zone.

Plus artificiel: le placement imposé. Fréquent en jeu historique (le brouillard de guerre obligeant à la dispersion/reconnaissance) bien plus rare en fantasy/SF sauf s'il y a usage de leurre (comme dans Space Hulk où vous devez laisser des gars parfois inutilement en observation)
En "combat de patrouille" qui se rencontrent inopinément, le placement imposé est artificiel.
Il ne se justifie que dans l'assaut surprise d'un position où l'infiltration et il est difficile à équilibrer.
Le défenseur désavantagé voit ses troupes grignotées tel un MJ ses PNJ, l'attaquant désavantagé face à une forteresse imprenable demande à rejouer la partie en tant que défenseur.
Une astuce dans Space Hulk V1 pour équilibrer les missions perso était "l'enchère négative"
Le créateur proposait son plateau et sa mission et disait qu'il pouvait la faire avec X pts (coût de 2 Sgt 4 marines 2 flamer)
Si son adversaire affirmait pouvoir la faire avec Y<Y pts (par exemple 1 sergent en moins) alors il jouait les Marines sauf si le créateur disait pouvoir gagner avec encore moins.


Dernière édition par Kriegspiel le Mer 16 Juin - 3:37, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: PANDEMONIUM (le jeu du K, WIP)

Message  Le Kinderfresser le Mer 16 Juin - 7:08

Ok bien vu pour le transfert / suppression des photos, c'est plus "clair" comme cela.

Pour en revenir au jeu (quand même...), je suis bien conscient de la difficulté d'équilibrer des parties type escarmouche.
C'est pour cela qu'en effet, je partais sur un principe d'objets à collecter, dans le style "capture the flag" pour les paintballers.^^
Différents scénarios, mais tournant autour de la récupération et le transport d'objets, dans sa zone de déploiement pour les scénars lambdas, mais avec différents objectifs du même style pour varier.
En effet, la Baston Pure et Simple, à 10 figs, est rapidement sans intérêt.

Tout cela est cohérent avec le BG, puisque de toutes façons Pandémonium est une cité en paix, où il n'y a pas d'escarmouches entre Maisons (une société inégalitaire dominée par des morts est par essence, euh, plutôt conservatrice^^). Ce qui n'est pas le cas d'Edenne, ville mystérieuse récemment découverte, et qui semble receler de nombreux trésors pour lesquels les Maisons sont prêtes à envoyer leurs Pantins s'entretuer.
To be continued...

_________________
"Vaut mieux boire un coup avec les vieux du PMU qu'avec les jeunes de l'UMP"

"Dites à quelqu'un qu'il y a 300 milliards d'étoiles dans l'Univers et il vous croira. Dites-lui que la peinture n'est pas sèche, et il aura besoin de toucher pour en être sûr".
avatar
Le Kinderfresser
Buffle
Buffle

Messages : 699
Date d'inscription : 30/09/2009
Localisation : Beffroi de Theodonis

Revenir en haut Aller en bas

Re: PANDEMONIUM (le jeu du K, WIP)

Message  Invité le Mer 16 Juin - 8:31

Outre les "pantins morbides" de Confrontation, l'emploi récurrent du terme "pantin" me fait penser à "Pantin Nocturne"
http://www.levalet.com/FRACAT/DESCF/SLPANTIN2.HTM
jeu tactique dans le monde surréaliste de "Mechanical Dream"
http://www.odd1.net/steamlogic/main.php?lang=f
et le concept de ville des damnés mais où l'Ordre plutôt que le Chaos domine celui de la Metropolis de Kult
http://en.wikipedia.org/wiki/Kult#Realities
ainsi que Wraight
http://en.wikipedia.org/wiki/Wraith:_The_Oblivion
qui d'ailleurs met en scène des marionetistes (Puppeteers) et l'art du Pandemonium (boxon télékinésique provoqué par les esprits frappeurs / Poltergeist)

Trouvée par hasard, une possible carte de campagne
http://www.sacred-texts.com/chr/bunyan/img/map.jpg
attestion le contenu de ce site peut être dangereux pour votre âme ou votre raison

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Kingdom Death : Monster

Message  Kriegspiel le Mer 28 Jan - 0:45

Aurais-tu fait "Kickstarter" Pandemonium ?
A l'heure à l'Enfer d'Hell-Dorado semble passer aux Limbes, à défaut de sang frais, Kingdom Death apporte de la chair fraîche dans la figurine
https://www.kickstarter.com/projects/poots/kingdom-death-monster
http://www.respectetonsix.fr/forum/viewtopic.php?f=11&t=809
http://gmortschaotica.blogspot.be/2014/04/pin-ups-of-death-unboxing.html

Le jeu a l'air d'un Hell-Dorado version sexy concu comme un plaisir jeu  de rôle tactique solitaire ou coopératif
L'action des monstres à chasser étant géré par une "AI" constitué de carte d'action à piocher
https://www.youtube.com/watch?v=mboZZZ8TuV8&x-yt-cl
https://www.youtube.com/watch?v=K4lZ13VqQ38

Je reste perplexe sur l'intérêt de ce jeu:
- si c'est pour la tactique et le jeux vs AI, j'aurai plutôt vu cela traité aujourd'hui en Tactical-RPG semi-Hentaï
- si c'est pour les figs, l'artiste aurait pu simplement enrichir http://www.ragingheroes.fr/collections/fantasy
- si c'est pour la campagne, ça ne remplacera pas un bon JdR "infernal" genre Kult, Wraith : le Néant, Abyss ou Demônios
- si c'est pour du dungeon crawling, Claustrophobia exite déja

Je pense que pas mal de personne vont ne l'acheter que comme un lot de figurine et de plan de sol.
avatar
Kriegspiel

Messages : 243
Date d'inscription : 22/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: PANDEMONIUM (le jeu du K, WIP)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum