Chevaliers Teutoniques et "invités"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chevaliers Teutoniques et "invités"

Message  Invité le Lun 7 Juin - 8:44

LISTE DBA 151. Teutonic Order 1201AD-1522AD

(y parait qu'ils avaient un "dungeon" à Sarrebourg !
http://www.republicain-lorrain.fr/fr/region/GRDC_URWeb_Detail.aspx?iCategorieRedactionnelle=79&iURWeb=3220740 )


Vous reconnaitrez les armoiries de Boucicaut

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_II_Le_Meingre#Sa_nouvelle_croisade_avec_les_chevaliers_teutoniques
présent à Grunwald/Tannenberg
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Grunwald#Forces_en_pr.C3.A9sence

"L'Aragorn germanisé" qui mêne les sergents au 2e rang à gauche est un clin d'oeil au clip de "Sleeping Sun"


Gros plan sur le Grand-Maître


Dernière édition par Kriegspiel le Mar 8 Juin - 1:14, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Français & Lorrains

Message  Invité le Lun 7 Juin - 9:14

Puisqu'on a commencé avec des Français (Boucicaut, arquebusiers, arbalétriers) autant continuer avec Jehanne d'Arc et quelques hommes du Duc de Lorraine

LISTE DBA 170 Medieval French
(avant Jehanne)
LISTE DBA 178 French Ordonnance
(après Jehanne)
LISTE DBA 167 Later Imperialist
(pour l'armée de René II à la Bataille de Nancy)

DBA fixe 1445 le passage de l'Ost à la Compagnie d'Ordonnance à cause de l'Ordonnance dite de Nancy du 9 janvier qui prescrit la réorganisation et l’épuration de l’armée royale en France.
Dans les faits, l'armée johannique à Patay en 1429 par son equipement, efficacité et organisation est bien plus proche de celle de Formigny (1450) que de celle de Crécy, Poitier et d'Azyncourt.
- troupes soldées
- absence du Roi
- artillerie
- coordination des armes
- cavalerie employée en attaque de flanc et non en assaut frontal.

D'ailleurs Arthur de Richemont et Charles Ier de Bourbon comte de Clermont sont tous 2 présents aux 2 batailles.


Dernière édition par Kriegspiel le Mar 8 Juin - 1:32, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Anglo-Bourguignons

Message  Invité le Lun 7 Juin - 9:15

menés par le Prince Noir


Dernière édition par Kriegspiel le Lun 7 Juin - 10:29, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Références

Message  Invité le Lun 7 Juin - 9:28

Italeri 6019 "Chevaliers Teutoniques" pour la cavalerie

Italeri 6026 "français de la Guerre de Cent Ans"

Revell 02562 "Pietaille Anglaise" pour les sergents teutoniques et anglo-bourguignons

Italeri 6009 "croisés du XIe siècle" pour les teutoniques à pieds équipés de lance et un sergent

Miniknight/Caesar Miniature Fantasy 104 "Adventurers" pour certains personnages

le paladin représente par exemple le Grand-Maître à pied.
Sa version montée est réalisé en le coupant à la ceinture et en le collant à des jambes et un destrier français

La boite Italeri contient une Jehanne d'Arc mais j'ai préféré celle de
100 Year War French Army of Joan of Arc (42) 1-72 Strelets

Celle d'Italeri est bien mieux gravée, certe, mais hélas peut reconnaissble des autres chevaliers mis a par son absence de casque... Avec ses cheveux longs (bien plus que sur l'illustration) et surtout son étendard, la Strelets ressort fortement du lot.

Toutefois, je déconseille l'achat de cette boite à prix d'import prohibitif. Les chevaux nécéssitent un gros ébarbage et 1/4 des hommes sont gravés très grossièrement. Rien à voir avec la qualité d'Italeri.
Revell a une qualité un poil inférieur à Italeri mais par contre une héraldique bien plus fidèle, alors que les blasons gravés finement d'Italeri (écu, carapaçon, cotte d'armes,...) doivent souvent être limé à contre coeur car peu historiques ou trop spécifiques
ex:
-un seul lys au lieu de 3 (les Italiens confondent avec Florence ?)
-la combinaison écartelée de lys et de marteau (Charles Martel ?) pour l'armée johannique (j'ai coupé les manches, pour en faire des lions et les "angliciser"
-les croisés ont une héraldique exacte en particulier dans la reproduction des armes d'Anjou partitionné avec celles du royaume de Jérusalem

Seul problème la boite indique des croisés du XI (dont la 1ere Croisade de Godefroid, Bohémond, Raimond & Tancrède) or Charles comte d'Anjou et roi de Sicile n'est "roi" de Jerusalem que vers 1277 ou 78 donc au XIIIe siècle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Ier_de_Sicile
mais les figs portent des casques "normands" du XIe...

Idem pour quasiment toute les marques niveau chevaux.
Les graveurs sont des artistes qui ont bien étudié l'anatomie des chevaux...d'à partir du XVIIIe siècle et surtout du XIXe (celle des peintres "napoléoniens" comme David ou d'aujourd'hui.
Hors, hormis quelques rares cas (après 732 Poitiers) les chevaux d'Europe du Nord n'était pas souvent croisés avec les pur-sang arabes. Pour caricaturer avant les croisades, les "Francs" avaient des chevaux petits mais massif, les "Arabes" grands et fins.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Percherons
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pur-sang
Ce n'est qu'avec la "guerre en dentelle" et ses charges rapide que le cheval "athlétique" se généralise.
Le cheval de Godefroid de Bouillon ou d'Hermann von Salza N'EST PAS celui d'un cuirassier de 1815 ou 1870 et encore moins d'un Hussard....
Hors les graveurs (même "historiques" !) offrent quasiment la même monture à Caesar et Napoléon, à l'arnachement près !!!

Il faut reconnaitre à décharge de GW que les coursier elfique, destriers impériaux et destriers du Chaos ont au moins le mérite d'être différents et que la cavalerie de Celtos a eu un accueil très mitigé
http://www.celtoslegion.de/images/epress030707/print_july_celtos.jpg

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

pas de moi mais trop beau

Message  Invité le Lun 7 Juin - 10:43

L'auteur a panaché des croisés avec des chevaliers de la guerre de cent-ans


LES AVANTAGES
En "qualité jeu" (la mienne) le temps de peinture d'une fig 1/72 correspond à 75% de son équivalent au 1/60 (ou 28-30mm). Ce qui permet d'avoir 2x plus de figs pour 1.5x plus de temps et met à la portée de tous l'effet de masse.
Par contre en qualité collection (comme cette photo) le temp de peinture devient équivalent, la diminution de la surface à peindre ne compense plus la difficulté accrue.

Argument indéniable le coût.
- 1/60: 30 euros les 16 "piétons"
- 1/72: 8 à 10 euros les 30 à 40
avec des fig 3x moins cher, même avec 2x plus on fait des économies
De plus une "armée" revient à 20-24 euros: une boite infanterie (panachant troupes de contact et de tir) + une cavalerie (panachant lourde et légère)
alors qu'au 1/60 il faut souvent 3-4 boites car une boite regroupe un seul type de troupe

La promotion de l'Education Nationale
Vos armées de Skinks, Skavens ou Nains du Chaos ont beau avoir remporté un Golden Daemon, votre art restera inabordable pour le commun des sujets de l'Empire ou de Bretonnie. Par contre en expo tout le monde reconnaitra anciens Grecs et Romain (façon péplum), Gaulois (peint avec des rayures façon Obelix) Croisés, Grenadiers de Waterloo, etc
Citer Henri IV ("Ralliez vous à mon panache blanc !") voir Lasalle (« Tout hussard qui n'est pas mort à 30 ans est un Jean-Foutre ») passe toujours mieux devant un public non avertis que Conan (*) (Qu'est ce qu'il y a de mieux dans la vie Conan ? - Ecraser ses ennemis, les voir agoniser devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.) ou les propos d'un Répurgateur ou d'un Champion de Khorne tiré des encadrés du livre de règle de WFB..

(*) qui, il est vrai plagie Gengis Khan
"Le plus grand bonheur du Mongol est de vaincre l’ennemi, de ravir ses trésors, de faire hurler ses serviteurs, de se sauver au galop de ses chevaux bien nourris, de se servir du ventre de ses femmes et de ses filles comme de couches et de prendre plaisir à leur beauté"
Dans le même ordre d'idée on évitera de citer Pierre l'Hermite préchant la Croisade ou Le Prophète préchant le Jihad...

Je me souvient d'une démo de M44 ou certains jeunes joueurs avait parlé des aïeux de nos amis allemand et "malgrès-nous" avec un vocabulaire tiré de la "7e Compagnie" et de "Papy fait de la Résistance" alors que des vétérans et enfants de Vétérans des 2 camps étaient dans la salle...
N'est pas Alain Poiré, Robert Lamoureux ou Martin Lamotte qui veut !

LES INCONVENIENTS

Le 1/72 supporte mal le soclage individuel et convient plus aux combats d'unités et d'escouades (WFB, W40K) que d'individu (Mordheim, WFB escarmouche, Necromunda)
Une Orc de WFB peut toujours devenir un Orc d'un dungeon de WRPG ou Heroquest. J'ai essayé les astuces à coup de patafix (ça abime la peinture quand on saisit la fig) et socle magnétique (les feuilles aimantée ne sont efficaces que pour toute une unité pas une fig collée sur une rondelle)

Le nombre de personnage est limité. On a bien sur les "états-majors générique" (musicien, étendard, agitateur d'épée) mais cela n'a pas la gueule d'un Archaon ou d'un Tyrion qui vaut en points et en Euros presque un régiment à lui seul. La conversion est difficile (n'espérez pas changer un bras) et donne peu de résultat visible.
Du coup l'ambiance épique s'en ressent. Cela dit quand les fabriquant veulent faire du personnage le résultat est plus qu'honnète
Tous les personnages d'une armée étant regroupés en une seule boite au prix normal.


Voir en double & triple comme les aventuriers de Caesar Miniature

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chevaliers Teutoniques et "invités"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum