Ministère des Finances "trop d'impôt tue l'impôt"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ministère des Finances "trop d'impôt tue l'impôt"

Message  Invité le Dim 7 Fév - 8:27

Cette mission fait suite à "l'Epée de Charles Martel" mais peut être jouée dans n'importe quelle campagne de Montjoie.

Les PJ vont devoir endosser le rôle inhabituelle de collecteur d'impôts !

Pendant que les théologiens de Poitiers discerte sur le cas de Jehanne, celle-ci entre deux examens s'entraine avec sa nouvelle épée. Les PJ qui ont montré un fort taux de "mysticisme" ou superstition verront dans le moindre reflet sur la lame des effet pyrotechniques dignent des meuilleurs "beat them up" sur Nintenstation quarante-douze. Les autres n'y verront rien du tout et regretterons la non démocratisation des verres correcteurs au XVe siècle qui permet aux myopes de confondre libellules et fées clochettes...

Pendant ce temps les habitants d'Orléans assiégés sont rationnés. Le clerc de l'équipe se voit remettre comme beaucoup d'autre lettrés un ordre de réquisition de nourriture pour un fief à quelques lieues.
En un mot, il va collecter la Taille qui en 1429 est encore ponctuelle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Taille_(imp%C3%B4t)
L'or est rare et en principe se paye en bétail et récolte.

Notre équipe, éventuellement accompagnée d'un paysan et d'une paire de soldat part donc avec son char à boeuf collecter l'impôt en nature.

IL EST OU LE PROBLEME ?

Le problème c'est qu'avec toutes ces chevauchées, ces grandes compagnies en maraudes,... la disette est fréquente et les pillages encore plus ! Aussi quand nos apprentis percepteurs arrivent ils ne sont pas très populaires.
En effet, un récent raid de mercenaires mal soldés a obligé les villageois à se réfugier en hâte dans le chateau local. Ils ont bien sur pris un maximum de bétail et de nourriture avec eux, le "surplus" qu'ils auraient pu payer en rechignant pour le principe a été pillé.
Le châtelain est le vassal du Dauphin, il s'inclinera devant les Fleur de Lys et exécutera tout ordre écrit portant le sceau royal (celui du confier au clerc) toutefois il ne fera guère de zêle, prétextant que ses hommes doivent avant tout assurer la sécurité du chateau et non faire le travail des PJ. Hormis le destrier du chatelain, toutes monture dans l'écurie est temporairement réquisitionnable.

QUE VONT FAIRE LES PJ
Faire du porte à porte risque d'être lent et il n'ont qu'une semaine pour collecter l'impôt
User de menace risque de leur mettre une jacquerie sur le dos, vu que la plupart des soldats de la garnison du chateau sont familialement au peuple ou ont des visée sur la fille du fermier, le risque de mutinerie est grand et le chatelain en avertira les PJ
Un PJ fortuné pourrait penser à acheter la nourriture. Mais si l'or fait briller l'oeil, il ne remplit pas l'estomac. La jeune veuve ne vendra pas la vache laitière qui nourrit ses enfants, que ferait-elle de l'or, avec la guerre et les réquisition, les marchés sont plutôt vides... (la mission précédente était en mars, en avril les réserve d'hiver arrivent à terme et les récoltes sont à la fin de l'été)

LES MORFALOUS
Si les joueurs n'y pensent pas, un adolescent impétueux pourra le suggéré, la solution est de reprendre la nourriture au pillards !
Les PJ ont alors plusieurs stratégies:
1) Baston !
Notre clerc peut arranguer les foules genre Pierre l'Hermite, le voleur repérer quelques bagarreurs à la taverne du coin, le guerrier se la jouer instructeur comme dans les 7 Samuraïs, le mage euh...
un ingénieur pourra fortifier le village façon piège rambo, une courtisane charmer le chatelain pour les faire guerroyer pour ses beaux yeux, bref en attaque ou en défence (au PJ a trouver une ruse pour forcer une attaque) le MJ pourra sortir son wargame préféré (DBA, Warhammer Ancient, Battlelore,...) pour jouer le combat
2) Infiltration
Le capitaine des pillards n'est pas très regardant question recrutement et ses soudards ont commencé par gouter au vin pillé.
N'importe quel chasseur pourra s'infiltrer dans leur camp, un guerrier s'enroler et une damoiselle se présenter comme appelée au service du capitaine pour jouer à Judith et Holopherne
http://fr.wikipedia.org/wiki/Holopherne
celui-ci ne dédaignant pas les ribaudes surtout en candidature spontanée
3) diplomacie
Les mercenaires ne sont pas mauvais en soi (pas plus que ceux de La Hire par exemple). De plus la fille du chatelain s'est entichée d'un jeune chevalier (à la Wismerhill dans ses jeunes années) parmis eux. La plupart sont des indigents qui ont rejoint la compagnie car d'autres mercenaire ont détruit leur foyer.
Un peu de diplomatie, de charme ou l'utilisation des supertition locale (merci le mage) peut les faire rejoindre la cause des Armagnacs. Il est évidement notoire que le Dauphin s'apprète à lever une armée pour libérer Orléans, Jehanne ne fait qu'activer les choses. Si les PJ ramène un régiment de plus, ils auront l'estime des 2.
4) mystère et boule de gnome
A réserver aux MJ qui veulent "booster la magie" de leur campagne
Le camp des brigands est sur des ruines d'un sanctuaire païen (celte ou gallo-romain) pour eux les staues brisées, menhirs,... ne sont que des gros cailloux. Mais un érudit non monothéiste (pas le clerc quoi) ou un chasseur de la Bretagne profonde comprendra leur vrai nature.
L'imagination des PJ et des brigands peut redonner vie aux légendes.
D'ailleurs un villageois de petite taille est appelé "le faune" (aucun lien biologique avec le dieu pan sauf souhait du MJ), récupérer une tête de chèvre, bouc, coudre un pantalon de fourrure à partir des déchets de la cuisine du chateau sera facile. Toutefois le clerc de l'équipe risque des s'opposer à ce carnaval païen. Avec un avatar de Pan ou de Kernunos, quelques herbes hallucinogènes dans une barrique de vin, la coïncidence de phénomènes naturels aidant, voila nos brigand qui chercheront à se racheter auprès des fils et fille de Gaulois.
Attention le temp de Julien l'Apostat est loin et il ne faut pas non plus convertir toute la région au druidisme.
Ni Jehanne ni le Dauphin qui cherche à confirmer sa légitimité par un sacre de l'Evèque de Reims n'apprécieront.
Arthur de Richemont pourra éventuellement être plus compréhensif.
"Si vous estes de par Dieu, je ne vous crains en rien, car Dieu sait mon bon vouloir ; si vous estes de par le diable, je vous crains encore moins "
(que nos amis bretons se rassurent, il n'y a aucune volonter de salir l'image Duc, c'est uniquement par soucis ludique que leur région se résume parfois aux mystère de Brocéliande)

5) Jugement de Dieu
le guerrier peut se la jouer Paladin. Les brigands sont mécontent de vivoter et discute de l'autorité du chef.
Celui-ci acceptera un duel pour sa position. Non pas par idéal chevaleveresque mais pour massacrer de façon spectaculaire le PJ. Si celui-ci joue les gros-bill fiers à bras, ce sera le cas, par contre s'il se la joue Ivanhoé (veillée de prière, permettre à l'adversaire désarmé de ramasser son épée, grâce au vaincu etc...) dans le contexte de Johanquest, chaque bataille prennant, aux yeux du peuple, l'allure d'un Jugement de Dieu, il gagnera. Toutefois le MJ devra tester sa foi: le PJ aura d'abord le dessous, il devra accepter l'éventualité de sa défaite et de sa mort, si cela permet d'infliger une blessure au capitaine, etc.
Comme le "Dieu" de Monjoie/Johanquest ne fait pas de proélitisme catholique, il pourra aussi bien guider le bras qui tient une fronde façon David et Goliath ce celui qui brandit une épée héritée d'un papa croisé.

Dans tous les cas, la réussite permettra de rendre une partie du pillage aux paysans ravis et de ramener la part du Dauphin dans le convoi de Jehanne en route pour Orléans.

PNJ
Harold Swartz de Naguère (voir jeu "Iron Lord")
Mercenaire du Saint Empire
C'est le capitaine des Morfalous qui ont pillé le fief fiscal. Originaire du Duché d'Autriche, il cherche fortune et aventure dans la France en guerre.
Il est plus fort que le guerrier des PJ, mais une fin de cuite pénalise son potentiel de combat.

Les Morfalous
C'est une bande de brigands/routiers/mercenaires d'origine diverse qui on un point commun, c'est leur ventre creux qui les a poussé à suivre Harold. Il ne sont pas mauvais bougre mais veulent se rattrappé de la disette imposée par la guerre. Dans Montjoie, n'hésitez pas à recourir à des animaux particulièrement gloutons.

Claude
Ce jeune chevalier dont la sweltesse contraste avec le reste des Morfalous a tout du demi-elfe Wissmerhill du 1er tome des "Chroniques de la Lune Noire" mais son aspect androgyne n'est pas elfique mais simplement féminin.
Jeune Bavaroise, son histoire est assez complexe.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jeanne_des_Armoises
Elle a rejoint Harold alors qu'il traversait la Bavière pour échapper à un marriage avec Robert des Armoises.
Excepté sa coiffure et son allure "macho woman" (elle en fait parfois trop pour paraître un homme) elle est un parfait sosie de Jehanne. Sur que les PJs sauront en tirer profit par la suite...


Dernière édition par Kriegspiel le Mer 10 Fév - 1:14, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère des Finances "trop d'impôt tue l'impôt"

Message  Le Grelot le Dim 7 Fév - 10:29

coold es scénariis Smile cela dit je ne les lit pas pour permettre à notre Mj de nous les faire jouer !

_________________
ravnos amical Smile
avatar
Le Grelot
Notre Président
Notre Président

Messages : 1702
Date d'inscription : 29/09/2009
Age : 36
Localisation : entre deux mondes

http://ogres-theodonis.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum